C'est l'avent ...

vendredi, 07 décembre 2018

C'est l'avent ...

C'EST L'AVENT !

 Allume une braise dans ton cœur, c’est l’Avent.

Tu verras, l’attente n’est pas vaine quand on espère quelqu’un.

 Allume une flamme dans tes yeux, c’est l’Avent.

Regarde autour de toi, on a soif de lumière et de paix.

 Allume un feu dans tes mains, c’est l’Avent.

Ouvre-les à ceux qui n’ont rien, ta tendresse est à bout de doigts.

 Allume une étoile dans ton ciel, c’est l’Avent.

Elle dira à ceux qui cherchent qu’il y a un sens à toute vie.

 Allume un foyer en hiver, c’est l’Avent.

Les transis du cœur et du corps viendront et il fera chaud au cœur du monde.
II suffit d’une seule braise, pour enflammer le monde,et réchauffer le cœur le plus froid.


Père Robert Riber

 

 

Message de Noël  de Mgr Le Boulc'h

 

"La contestation confuse et massive des « gilets jaunes » qui frappe durement notre pays est le symptôme d’une profonde frustration populaire. Celle-ci trouve ses racines dans un sentiment d’injustice économique, sociale et culturelle, d’exclusion et de fracture territoriale, et de désarroi devant la complexité de la gouvernance du monde.


Depuis longtemps, des économistes prédisent l’échec des systèmes trop inégalitaires. Le message de l’Eglise engage à rechercher sans cesse la justice et la paix. Depuis « Laudato ‘si », il rappelle qu’il n’y a pas à opposer la souffrance des pauvres et celle de la terre, victimes d’une même logique d’exploitation que nous sommes appelés à quitter pour choisir celle du respect et de la collaboration.


Cette crise est aussi spirituelle. Dans notre société d’hyperconsommation, beaucoup, riches ou pauvres, sont engagés dans un combat incessant pour acquérir plus de ressources et de moyens qui leur permettraient de « bien vivre », au point que cette course est devenue malheureusement leur vie, les uns parce qu’il leur faut se battre pour garder dignité, les autres parce qu’ils ont perdu le sens de la mesure, tant l’argent est devenu leur idéal. Sans lumière spirituelle, nous risquons de nous perdre dans la seule quête d’un bonheur matériel.


La colère gronde. Attisée par le manque de mots et d’écoute, la culture brutale et désorganisée des réseaux sociaux se répand dans les rues. Dans ce contexte, nous nous préparons à fêter Noël. Que la célébration de la naissance de Jésus dans la nuit d’une étable rallume dans notre obscurité l’espérance de la sagesse. Qu’elle renouvelle en tous le sens d’un dialogue humble et vrai, qui serve la vocation des hommes à vivre dans la fraternité, la justice et la paix. Que Noël nous ramène à la source d’une joie que rien ne peut ravir."


+ Laurent Le Boulc’h
Evêque de Coutances et Avranches